Les pistes de ski de toute la Catalogne rouvriront au public lundi prochain, 14 décembre,

après la fermeture en raison de la crise des coronavirus. Selon TV3, les établissements publics et privés se sont mis d’accord sur la date d’ouverture. Dans la perspective de ce vendredi, le gouvernement devrait donner son approbation finale.

Pour pouvoir skier, cependant, il sera nécessaire de prendre toutes les mesures de sécurité, telles que le port d’un masque sur les télésièges, les téléphériques et  le respect de la distance aux files d’attente, et l’achat préalable du fortait via Internet pour éviter les embouteillages.

Pistes prêtes

La Generalitat a déjà préparée l’ouverture pour que les stations puissent ouvrir le 1er novembre, donc ils font la maintenance et le personnel embauché, qui augmentera quand ils pourront ouvrir ensemble et à 100%. Les stations ont cependant décidé de ne pas ouvrir pour le Pont de la Puríssima, même si chaque année il représente entre 5% et 10% du chiffre d’affaires annuel, préférant conserver le reste de la saison.

L’Europe, en attente

De cette manière, les stations de ski catalanes auront 15 jours d’avance sur l’ouverture des pays voisins. La France et Andorre, pour l’instant, attendront jusqu’en janvier prochain, comme d’autres pays européens.

En fait, il s’agit d’un débat majeur au sein des États membres de l’Union européenne, même si Bruxelles soutient qu’il s’agit d’une décision interne de chaque pays. La chancelière allemande Angela Merkel a proposé à l’Union européenne de fermer les pistes de ski du continent au moins jusqu’en janvier en raison du coronavirus, bien que certains pays comme l’Autriche aient montré leur rejet.

“Nous essaierons de faire approuver la fermeture du ski au niveau de l’UE. Nous ne pouvons pas permettre des contacts et des déplacements inutiles alors que l’Allemagne et d’autres Européens combattent encore la deuxième vague de Covid-19”, a-t-il déclaré. dans une déclaration au Bundestag, où il a expliqué les décisions prises hier soir avec les pouvoirs régionaux.

Merkel a insisté devant les députés sur le fait qu’en plus de la fermeture de la gastronomie, de la sphère culturelle ou de la vie nocturne, il est nécessaire de restreindre au maximum les contacts et d’éviter tout déplacement ou déplacement inutile. Cela comprend notamment les “voyages touristiques” et aussi des activités comme le ski, a ajouté la chancelière, faisant allusion ci-dessous qu’elle part de la base que l’opposition y trouvera par l’Autriche.

Si vous voulez découvrir les 700km de pistes, cliquez ici:

 

Joindre notre groupe facebook

facebook logo

Nouveautés du site

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ouvrir chat
Besoin d'aide?
Francophones en Catalogne
Bonjour, nous sommes à l'écoute