Le Gouvernement de la Generalitat va  revoir et fixer le système d’accès aux prestations prévues pour l’un des groupes les plus touchés par les restrictions découlant de la pandémie. Dans les prochains jours, il créera un registre des autónoms (microentrepreneurs) concernés qui ont subi une baisse de leur activité en raison de l’enfermement. Une fois que le gouvernement aura cette liste de concernés, ils décideront le montant d’argent qui peut être redistribué entre ce groupe avant la fin de 2020.

L’objectif, après le chaos dans la gestion des 2 000 € pour les 10 000 premiers indépendants qui ont réussi à formuler la demande, est de «dimensionner» l’aide. “Ce ne sera pas le premier qui arrivera, tout le monde aura une date limite pour s’inscrire”, a expliqué la porte-parole du gouvernement, Meritxell Budó. Bien qu’il n’ait pas fixé de date d’ouverture de l’inscription sur cette liste, le ministre de la Présidence a souligné que le but est “de répondre avec agilité et rapidité et que le moins de procédures possibles doivent être respectées”.

Lorsque le processus a été ouvert il y a deux semaines pour que les entrepreneurs puissent demander les 2 000 € que le gouvernement leur avait mis à leur disposition, avec un plafond de 20 millions, le système s’est effondré. Il y a eu plus de 100 000 demandes et seulement 10% ont pu en bénéficier. Quelques jours plus tard, le gouvernement catalan était sur le point de trébucher à nouveau sur la même pierre, avec un paquet d’aide aux travailleurs du domaine culturel qui, dans un premier temps, devait également être accordé par ordre d’enregistrement. Enfin, il a gelé le processus en attendant la correction annoncée aujourd’hui.

Plus d’argent pour la culture
L’exécutif a choisi d’élargir la dotation initiale prévue pour le secteur de la culture, qui devait être de 3,6 millions d’euros et qui finira par être de 6,5 millions. La manière dont la prestation sera octroyée change également, qui sera d’un maximum de 750 € par travailleur. Comme l’explique le conseiller, “s’il n’y a pas assez d’allocation budgétaire, l’aide sera destinée aux bénéficiaires à faible revenu”.

En parallèle, une nouvelle subvention de 3,5 millions a été approuvée pour les entreprises, les entités et les indépendants qui gèrent des établissements pour jeunes.

Joindre notre groupe facebook

 

facebook logo

Nouveautés du site
nouveautés du site

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ouvrir chat
Besoin d'aide?
Francophones en Catalogne
Bonjour, nous sommes à l'écoute