train d'étoiles

Puet être vous avez vu passer un train d’étoiles en regardant le ciel.

C’est parfois visible a l’aube ou à la tombée de la nuit.

Ça ressembla à ça:

Il s’agit de Starlink, le projet Internet mondial d’Elon Musk (TESLA) qui couvrira le ciel de satellites … et agace les astronomes.
La société de technologie aérospatiale SpaceX continue de travailler sur son projet Starlink, un réseau Internet à haute vitesse qui fonctionne à l’échelle mondiale grâce à des satellites qui construisent une méga-constellation autour de la Terre, ce qui a suscité les critiques des astronomes.

L’objectif de la société, détenue par Elon Musk, à qui appartient également la société de véhicules électriques Tesla, est de déployer 12 000 satellites pour «offrir un accès Internet haut débit à haut débit dans des endroits où l’accès était peu fiable, coûteux ou non disponible. “explique-t-il sur sa page officielle.

SpaceX espère commencer à desservir le nord des États-Unis (USA) et le Canada en 2020, et atteindre presque toutes les zones peuplées l’année prochaine.

Pour ce faire, Starlink dispose déjà de 300 satellites en orbite, qui exorbitent seuls à la fin de leur vie utile et brûlent dans l’atmosphère terrestre entre un et cinq ans en raison de leur latitude inférieure à celle d’autres satellites ( 550 kilomètres contre 1000 kilomètres ou plus).

Ces satellites ont une conception compacte qui tire le meilleur parti du Falcon 9, la fusée qui les met en orbite, et ils pèsent environ 260 kg. Il possède quatre antennes très puissantes qui lui confèrent une grande capacité de performance et peuvent être rapidement redirigées.

Ils sont également constitués de panneaux solaires et de systèmes de propulsion alimentés au krypton, leur permettant de se déplacer et de s’effondrer à la fin de leur vie utile. De plus, ils ont un suivi d’étoiles, ce qui leur permet de se positionner exactement où ils se trouvent pour assurer les meilleurs performances possibles pour le haut débit. De même, ils ont un capteur qui détecte les débris pour éviter de les heurter.

Il sera de plus en plus difficile de les voir, en raison de nombreuses critiques, l’orientation des panneaux solaires a changé de sorte que la luminosité est beaucoup plus faible.

S vous êtes amateur de regarder le ciel, dans ce lien vous pouvez consulter quels satelites vous pouvez visiter:

https://james.darpinian.com/satellites/?special=starlink

(en anglais)

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ouvrir chat
Besoin d'aide?
Francophones en Catalogne
Bonjour, nous sommes à l'écoute