Dans les prochains mois, après le processus législatif requis, l’approbation du projet de loi pour la protection et les droits des animaux est attendue. Parmi les différentes mesures qu’elle comporte, figure l’élimination de la liste des animaux dangereux, considérant qu’elle institue un traitement injuste de certaines races uniquement en raison de leur apparence ou de leur morphologie et pour « éviter les préjugés injustes » et ainsi protéger les animaux et les propriétaires d’éventuelles discriminations.

Actuellement, à cet égard, le décret royal 287/2002, du 22 mars, qui développe la loi 50/1999, du 23 décembre, sur le régime juridique de la possession d’animaux potentiellement dangereux, qui, dans son article 2.1, considère les chiens potentiellement dangereux que nous verrons ci-dessous.

Changement nécessaire

La législation actuelle considère tous les chiens de certaines races comme dangereux
En premier lieu, ceux qui appartiennent aux races énumérées à l’annexe I du présent arrêté royal et leurs croisements. Ceux-ci étant les suivants.

Races de chiens potentiellement dangereuses

Pitbull terrier
Staffordshire Bull Terrier
American Staffordshire Terrier
Rottweiler
Dogo argentin
Fila Brasileiro
Tosa inu
Akita Inu

Et, deuxièmement, ceux dont les caractéristiques correspondent à tout ou à la plupart de celles qui figurent à l’annexe II du décret royal 287/2002.

Caractéristiques des chiens potentiellement dangereux

Forte musculature, apparence puissante, robuste, configuration athlétique, agilité, vigueur et endurance.
Caractère fort et grande valeur.
Cheveux courts.
Circonférence thoracique comprise entre 60 et 80 centimètres, hauteur au garrot entre 50 et 70 centimètres et poids supérieur à 20 kg.
Tête volumineuse, cuboïde, robuste, avec un crâne large et large et des joues musclées et bombées. Mâchoires fortes et larges, bouche robuste, large et profonde.
Col large, court et musclé.
Poitrine solide, large, large et profonde, côtes arquées et rein court et musclé.
Des membres antérieurs parallèles, droits et robustes et des membres postérieurs très musclés, avec des pattes relativement longues à angle modéré.

La nouvelle loi qui sera publiée prochainement mettra beaucoup plus l’accent sur la responsabilité du propriétaire de fournir une bonne éducation à son animal et établit des paramètres pour évaluer individuellement le comportement du chien, éliminant ainsi la liste actuelle par race.

Comme nouveauté, les personnes reconnues coupables d’abus ne seront pas éligibles en tant que propriétaires d’un chien et cela sera enregistré dans un registre national de disqualification pour la détention d’animaux de compagnie.

En effet, le 5 janvier, la nouvelle loi qui définit les animaux de compagnie comme des « êtres sensibles » est entrée en vigueur, leur accordant plus de droits qu’auparavant.

Joindre notre groupe facebook

facebook logo
facebook logo
Nouveautés du site
nouveautés du site

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ouvrir chat
Besoin d'aide?
Francophones en Catalogne
Bonjour, nous sommes à l'écoute