Revers de la désescalade par le Covid-19 en Catalogne.

Le gouvernement a décidé de fermer à nouveau la vie nocturne dans les espaces intérieurs à partir du vendredi 9 juillet prochain. La mesure sera valable 15 jours, mais les festivals de musique sont exclus de la décision. Bien entendu, il sera obligatoire de faire un test d’antigène ou d’avoir le calendrier vaccinal complet pour accéder aux événements de plus de 500 personnes.

Ce matin, il est apparu que l’exécutif avait convoqué en urgence les employeurs de la vie nocturne afin de discuter des nouvelles restrictions compte tenu de l’augmentation des infections survenues au cours des deux dernières semaines. Ce même mardi, la Catalogne a annoncé pratiquement 6 000 nouvelles contaminations en seulement 24 heures. Dans le même temps, on enregistre des chiffres record sur le risque de repousse, qui est déjà de 1 281 points, et le Rt s’élève à 3,30.

Cas positifs avec la population jeune

Les cas positifs de coronavirus se concentrent avec la population jeune, notamment dans la tranche d’âge des 20-30 ans. En effet, le BIOCOMSC (groupe scientifique de l’UPC) a annoncé qu’il estime qu’un jeune sur 40 sera infecté et estime que 50 000 infections hebdomadaires seront atteintes en Catalogne.

Dans un contexte donc où de plus en plus de personnes sont infectées par le variant delta, le département de la santé a choisi d’accélérer la vaccination de la population de plus de 16 ans (pendant six jours, ils peuvent prendre rendez-vous pour l’inoculation) et aussi de réduire à huit semaines la période qui doit s’écouler entre la première et la deuxième dose d’AstraZeneca, qui est administrée à la population âgée de 60 à 69 ans. L’objectif est d’assurer la plus grande immunité possible. Lundi, la Catalogne a atteint 40% de la population avec le calendrier complet du vaccin.

Avec cette nouvelle restriction, la vie nocturne fermera à nouveau ses portes, n’ayant rouvert que depuis deux semaines. Le gouvernement a approuvé sa réouverture pour le 21 juin avec une capacité autorisée de 50% en intérieur et 100% en extérieur. Les salles pouvaient ouvrir jusqu’à 3h30 du matin et sur les pistes de danse, vous deviez porter votre masque tout le temps.

La semaine dernière, l’association patronale de la vie nocturne Fecasarm demandait déjà un “plan sectoriel plus ambitieux” et proposait qu’il soit obligatoire de réaliser un test d’antigène préalable pour pouvoir entrer dans les boîtes de nuit, ainsi que la mise en place de dispositifs de désinfection de l’air et superficies. En fait, certains lieux de vie nocturne ont commencé à inclure un test de diagnostic rapide dans le prix d’entrée pour rendre leur ouverture viable. Alternativement, d’autres ont pris des décisions plus fortes et ont choisi de fermer jusqu’à ce que des mesures plus fortes soient prises.

De son côté, le PSC a appelé le gouvernement à préparer des aides à la vie nocturne car c’est le secteur “qui a été fermé le plus longtemps” et qui “a le plus souffert de la crise”.

Joindre notre groupe facebook

facebook logo

Nouveautés du site

 

 

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ouvrir chat
Besoin d'aide?
Francophones en Catalogne
Bonjour, nous sommes à l'écoute