L'image est constituée des photos des 198 professionnels du système de santé décédés de Covid 19, des héros anonymes qui méritent tout notre hommage.

Le Département de la santé a signalé deux décès par coronavirus en Catalogne. Le nombre total de morts de Covid-19 s’élève déjà à 12 586. Parmi eux, 6 869 sont décédés dans un hôpital ou un centre socio-sanitaire, 4 098 dans une résidence et 796 à domicile. Les autres cas ne sont pas classables en raison du manque d’informations.

Les infections continuent d’augmenter
S’il y a une chose qui inquiète, et beaucoup, ce sont les nouvelles infections. Ce samedi, 400 autres ont été enregistrés par rapport aux chiffres d’hier et totalisent déjà plus de 72 860 positifs. Ce jeudi, les données ont révélé une croissance des cas positifs, avec 385 nouveaux cas et vendredi 276. Une tendance qui, bien qu’irrégulière, s’est maintenue ces derniers jours. Mercredi, il y en avait 223 et mardi 146. Les données de lundi montraient une légère baisse (64) après un week-end avec 193 cas samedi et 146 dimanche.
Depuis le début de l’épidémie jusqu’à présent, un total de 4 157 personnes ont été sérieusement admises; Actuellement, il y en a 44, deux de moins qu’hier. De plus, 39 848 sorties d’hôpital ont été enregistrées à ce jour, 66 de plus.

155 nouveaux cas à Lleida
La région sanitaire de Lleida a confirmée 155 nouveaux cas de coronavirus, selon les données de ce samedi. Le chiffre suppose une forte augmentation par rapport à vendredi, alors que l’augmentation était déjà élevée, de 60 personnes. Au total, il y a maintenant un total de 3 706 cas positifs dans la région sanitaire de Lleida, dont 599 dans des résidences. Le bilan des morts n’a pas changé et reste à 210 depuis le début de la pandémie.

Une augmentation des cas qui a contraint à nouveau la région de Segrià à être confinée. La mesure commencera à midi et affectera toute la région. A partir de 16h00, vous ne pouvez ni entrer ni sortir.

Le ministre de la Santé, Alba Vergés, a insisté, lors d’une conférence de presse qui a eu lieu après la réunion d’urgence du Procicat, que “nous ne sommes pas au stade de confiner les gens chez eux” mais nous devons réduire les activités et contacts.

L’UGT (syndicat des ouvriers) de Lleida inculpe le Gouverneur pour la repousse
L’UGT-Terres de Lleida a attribué la repousse au gouvernement. “C’est vraiment dommage de voir comment les décisions sont prises et si cette situation est atteinte, c’est leur faute”, ont-ils déclaré dans un communiqué. Selon le syndicat “pendant des mois”, ils ont averti que les protocoles établis pour le secteur agricole ne sont pas efficaces et “mettent en danger la santé et la vie des travailleurs de la campagne des fruits”. Il y a à dire que il y a beacoup des saisoniers qui arrivent pour la saison de recolte de fruits, principale activité economique de cette region.

La ville de Barcelone a également enregistré quelques foyers de coronavirus ces derniers jours, en dépit du fait qu’ils sont de moindre importance que ceux enregistrés à Lleida. Plus précisément, Salut a détecté des foyers dans les districts de Sants-Montjuïc et Sarrià-Sant Gervasi. Au cours des quatre derniers jours, 120 nouveaux cas ont été signalés à Sants-Montjuïc et 82 nouveaux cas à Sarrià-Sant Gervasi, ce qui a rendu évident un changement significatif dans le graphique.

Sants-Montjuïc
Après s’être maintenu tout au long du mois de juin avec un très faible nombre de nouveaux cas quotidiens, qui dans la plupart des jours se situait entre 1 ou zéro cas, le district de Sants-Montjuïc a enregistré le lundi 29 juin 14 nouveaux infectés; mardi, 36 nouveaux cas; et jeudi 1er juillet, 54 points positifs. Le 2 juillet, 16 nouveaux cas ont été signalés. Au total, 120 cas en quatre jours.

Le président espagnol Pedro Sánchez a exhorté ce samedi les citoyens à “sortir et profiter de la nouvelle normalité”. Le socialiste a lancé cet appel le jour même de l’annonce du confinement de la région de Segrià en raison d’une épidémie de coronavirus et à un moment où 15 communautés espagnoles ont des épidémies actives.

Le président l’a déclaré lors d’un événement de campagne en Galice, où il a déclaré que le virus était “contrôlé” et le système de santé “prêt”. Sánchez a évité de parler de l’affaire Lleida et, bien qu’il ait appelé à ne pas “baisser la garde”, il a encouragé “à ne pas se laisser emporter par la peur” et “à sortir”.

“Maintenant, nous devons réactiver l’économie. Nous avons des services de soins primaires prêts à détecter rapidement toute épidémie”, a-t-il déclaré.

Finalement, vous rappeller que l’utilisation de masques est obligatoire en tout espace publique.Protegez-vous, protegez-nous.

Nouveautés du site

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Ouvrir chat
Besoin d'aide?
Francophones en Catalogne
Bonjour, nous sommes à l'écoute